LE KONVWA

 

source : des extraits d'un document élaboré et adopté par l'AM4 à la fin des années 80

 

[...]

 

L'IDENTITE DU KONVWA

 

Le konvwa est une structure mise en place par l'AM4 afin de propager, diffuser démonstrativement, le Danmyé-Kalennda-Bèlè, et ce faisant, nourrir et fortifier la conscience et le sentiment nationals, entretenir l'esprit de dignité et la fierté au sein du peuple noir, valoriser la contribution culturelle des travailleurs martiniquais (le "bagay vyé nèg", le "bagay djendjen"), faire avancer les objectifs de l'association.

 

Le konvwa intervient afin d' animer les espaces de vie identitaires, traditionnels ou contemporains ( swaré bèlè, animations fèmen la wonn, certains spectacles ...) et il propage principalement les formes traditionnelles du DKB . Il doit être capable de faire la démonstration du maximum de formes musicales et danses étudiées dans l'association et pratiquées en Martinique .

 

Le konvwa privilégie plutôt les animations fèmen la wonn qui favorisent une meilleure communication, une meilleure circulation d'énergie entre pratiquants et assistants et entre les pratiquants eux-mêmes. Il peut intervenir également sur podium en situation spectacle (ceci dans des conditions bien précises qui permettent de préserver l'expression négro-martiniquaise, de ne pas entretenir la confusion avec le courant folklodoudouiste, de faire reculer les préjugés).

 

FORMATION ET COMPOSITION DU KONVWA

 

Le konvwa est l'émanation du travail des écoles. Il est composé de l'ensemble des pratiquants issus des seconds niveaux des écoles et se portant volontaires pour propager le DKB.dans l'esprit et les conditions mentionnés ci-dessus.

 

Trois critères sont retenus pour la constitution du konvwa : l'adhésion aux idéaux de l'AM4, l'aptitude technique, le volontariat.

 

Le konvwa est constitué de titulaires et d' associés.

 

Le terme "associé" recouvre trois réalités différentes :

 

  • ceux qui, pour une raison ou une autre, peuvent avoir des problèmes aigus et réguliers de disponibilité (scolaires, étudiants, autres...)
     
  • ceux qui ne répondent pas encore à certaines exigences techniques
     
  • des adhérents qui ne peuvent ou ne veulent encore devenir membres de l'AM4.
     

 

Aussi, on comprendra aisément que l'intervention des associés ne puisse être aussi systématique ni aussi "libre" que celle des titulaires. Elle est gérée le plus concrêtement que possible par le responsable du konvwa.

 

Titulaires et associés ont le devoir permanent de se perfectionner sans cesse et de viser à atteindre le plus haut niveau possible sur les plans technique et théorique.

 

Le konvwa peut aussi faire appel à des invités. Le terme "invité" désigne des membres, membres bienfaiteurs, adhérents, ou autre personne n'étant pas organisé à l'AM4, pouvant être sollicités, de manière tout à fait occasionnelle et ponctuelle, pour donner un "koudmen" ou répondre aux conditions particulières d'une intervention

 

[...]

 

CONDITIONS D'INTERVENTION

 

Le konvwa intervient dans tous les lieux, à toutes les occasions et avec tous les partenaires pouvant favoriser la reconnaissance et l'épanouissement du DKB.

 

Il peut intervenir en Martinique et à l'étranger.

 

La durée d'intervention du konvwa ainsi que le contenu et le style de sa prestation (danses uniquement, chants et/ou musique sans danse, explications, lectures de textes ...) dépendent du type de manifestation, du type de public, et de la situation concrête. Mais quelque soit le style d'intervention choisi, il doit viser un objectif fondamental qui est l'éducation et la formation.

 

Le konvwa intervient avec sa tenue (qui reflète, fondamentalement, nos conceptions et nos objectifs) adaptable en fonction des circonstances.

 

Les interventions du konvwa peuvent être bénévoles ; le plus souvent, cependant, elles donnent lieu à des entrées d'argent (suite à une négociation financière de son intervention) qui favorisent la bonne marche des activités de l'association et/ou alimentent le fonds d'AM4 services.

 

[...]

 

LA TROUPE

 

source : extraits d'un document élaboré par la Coordination des animateursen kalenda-bèlè et adopté par le Comité Directeur de l'AM4 en Octobre 1992

[...]

OBJECTIFS

Oeuvrer à restituer aux générations actuelles et futures l'héritage KB dans son authenticité.

Faire la démonstration vivante des possibilités d'expression et des possibilités créatrices du KB

Offrir aux danseurs et musiciens parvenus à un certain niveau, un autre cadre, propice à leur épanouissement.

Utiliser le spectacle, le travail scénique, comme moyen de diffusion du KB traditionnel et contemporain, et dans une perspective de revalorisation

(d'où un choix minutieux des lieux et des occasions).

ESPRIT GENERAL

L'esprit général de la troupe est un esprit militant, c'est à dire un esprit fait d'une volonté ferme, tenace, d'agir pour transformer la réalité culturelle en Martinique et l'image du DKB, à travers une mobilisation consciente pour la réalisation des objectifs de la troupe.

Les membres de la troupe sont des missionnaires de la cause culturelle en général, de celle du DKB en particulier.

Il s'engagent en étant pleinement conscients que la troupe est une école de l'effort, du travail, du courage, qu'elle ne peut être viable sans esprit de sacrifice et d'humilité, sans effort de disponibilité et sans une conscientisation maximale des participants.

[...]

Les danseurs de la Troupe de 2006

[...]

GRANDS AXES DE TRAVAIL

La troupe travaille par thèmes. Il s'agit, par la musique, la danse, le chant, la chorégraphie, de faire partager un message et/ou des émotions sur un sujet précis.

De par sa philosophie, la troupe s'efforce de puiser ses thèmes dans la vie et l'âme populaire en Martinique, dans les grandes questions concernant la nation martiniquaise et l'humanité toute entière.

Au sein de la troupe se fait un travail d'approfondissement technique, théorique, philosophique de l'héritage.DKB.

La troupe réalise également un travail d'exploitation créatrice du geste, d'innovation chorégraphique.

Enfin, on réalise un travail technique, théorique, philosophique sur la danse en général, la danse scénique en particulier.

L'ensemble de ces axes sont articulés harmonieusement entre eux pour la réalisation d'une production, d'un spectacle.

STRUCTURATION

La troupe est composée de:

  • Une section danse
  • Une section chant-musique
  • Une section administration-logistique (habilleuses, trésorier, secrétaire, relations publiques, matériel et décor)

[...]

CARACTERE

Il s'agit d'une troupe d'amateurs, mais faisant preuve d'un sens du professionnalisme.

Les encouragements aux participants sont d'ordre moral et matériel (sans jamais tomber, toutefois, dans la dérive commerciale).

[...]

 

 

La troupe, en 2006

L'EQUIPE D'ENTRAINEMENT

Les équipes d'entraînement dites Létjip lantrènman regroupent un ou plusieurs animateurs et des musiciens (lavwa, lavwa dèyè, tibwa, tanbou), désignés par le Comité directeur et la Coordination des animateurs danse et musique.

Elles encadrent, de façon bénévole, les entraînements dans les ateliers des différentes écoles.

Elles encadrent également, dans un cadre prestataire, les initiations, stages, formation … sollicités par des structures (organismes divers, associations …) extérieures à l'association.

Elles reposent sur une formation continue de ces animateurs et musiciens :

  • afin qu'ils soient à même de diffuser, dans les meilleures conditions, les connaissances en danmyé-kalennda-bèlè.
     
  • afin qu'ils puissent aussi, s'ils le désirent, intégrer leur formation dans une dimension professionnelle ou semi-professionnelle.